Alain Clément 

L'église, l'alcôve et le bordel

Frédéric Jacques Temple

Mes rencontres

ALAIN CLÉMENT
L’ÉGLISE, L’ALCÔVE, LE BORDEL

« […] J’ai toujours l’impression d’être ébloui instantanément devant certains
tableaux comme devant certaines femmes, un coup de foudre.

Le choc est sidérant
et me rend instantanément aveugle ; pour voir il me faut reprendre mes
esprits, apprivoiser l’émotion. [...] Dessiner est un moyen de comprendre son
émotion et de rentrer dans l’intimité de ce qui nous submerge.
[…] Je ne regarde pas les tableaux, ce sont eux qui me voient, me demandent
des comptes, me jugent, me révèlent, m’obligent à me définir, à peindre sous
leurs yeux. Ce sont eux qui m’ont fait entrer dans la communauté des peintres.
J’ai franchi la barrière, je suis de l’autre côté de l’image, là où elle se fabrique,
là où est sa réalité, non pas celle d’une fiction ou celle d’un personnage inventé
mais dans le creuset où toute identité singulière se conçoit, prend sa forme.
Le sens viendra après, dans les multiples interprétations qui seront autant de
permissions de nos désirs avoués. » Alain Clément

 

 

FREDERIC JACQUES TEMPLE
MES RENCONTRES

Les artistes élus dans cet ouvrage pour leur présence au Musée Fabre, le sont
sous le signe de «La Rencontre», même si pour Bazille il s’agit d’une ombre au
domaine de Méric et pour Germaine Richier d’un cercueil au cimetière de Mudaison.
Les lieux, languedociens ou provençaux, y ont leur importance : Temple «
fait l’OEuf « avec Louis-Charles Eymar, contemple le Pic Saint-Loup avec Georges
Dezeuze, visite Albert Dupin à Octon, Jean Hugo au Mas de Fourques, Jean-
Pierre Blanche à Aix-en-Provence, Alain Clément à Sainte-Croix de Quintillargues,
reçoit Albert Ayme dans son bureau de la radio, et suit avec intérêt et
bienveillance les débuts de Vincent Bioulès et Claude Viallat à l’école des Beaux-
Arts de Montpellier. Il s’attache à évoquer le compagnonnage qui l’a lié à ces
artistes, fait d’admirations, d’amitiés et de précieux moments partagés, avec un
vrai regard sur les oeuvres, sans prétention critique et toujours très personnel.

Feuilleter des extraits de l'ouvrage

L'église, l'alcôve et le bordel

Alain Clément

Mes rencontres

Frédéric Jacques Temple

Caractéristiques

 

       

ARTISTE : Alain Clément

AUTEUR : Frédéric Jacques Temple

 

Double livre de 144 pages

Format : 21x15cm

 

Il est composé :

 

L'église, l'alcôve et le bordel, avec un texte et 33 dessins d'Alain Clément,

accompagné de 27 reproductions couleurs d'oeuvres du Musée Fabre.

104 pages

 

Mes Rencontres, avec un texte de F.J. Temple,

accompagné de 19 reproductions couleurs.

40 pages 

 

Tiré à 800 exemplaires sur papier Gardalat Klassica

 

Achevé d'imprimer en Juillet 2015

 

Impression : In Octo, Montpellier

 

ISBN : 978-2-917452-38-7

 

Acheter l'ouvrage

TARIFS

 

 

 

Exemplaire :          14 € 

 (Frais de port : 2 euros)

    

 

BON DE COMMANDE

Partenaires
Contacts
Newsletter
editionsmeridianes@gmail.com
6 rue de la Salle L'Évêque
34000 Montpellier

0612145961

© 2016 by Editions meridianes. Proudly created with Wix.com